Probleme auf der Wortebene erkennen

Identifier les difficultés au niveau des mots

Reconnaître et lire un mot

De nombreux enfants ont encore beaucoup de mal à lire et à comprendre les mots d’une phrase. Mais quelles sont les difficultés et comment soutenir l’enfant ?

Être capable de lire correctement les mots d’une phrase nécessite les compétences suivantes :

  • L'enfant doit être conscient qu'une phrase est composée de plusieurs parties, c'est-à-dire de mots, indépendants les uns des autres.
  • L'enfant doit être capable d'assembler des syllabes pour former un mot.
  • L'enfant doit reconnaître le mot et être capable d'en comprendre le sens.

Comment puis-je savoir que mon enfant | mon élève a des difficultés au niveau des mots :

  • Il lit très lentement et de manière hésitante,
  • a des difficultés à décoder correctement les mots polysyllabiques,
  • ne lit que des parties du mot - oublie les terminaisons,
  • ne lit pas les mots dans le bon ordre,
  • saute des mots,
  • devine les mots en fonction du contexte.

Que peut-on faire pour aider l’enfant ?

Le matériel Numulis utilise deux méthodes de lecture éprouvées ( « Zwei-Wege Modell des Lesens » ):

1. Apprendre à lire grâce à la méthode indirecte
L'enfant apprend à lire les mots en enchaînant les lettres pour former des syllabes et d'associer les syllabes pour former des mots.
Lors de l'étape précédente « Première lecture - Formation de syllabes », l'enfant a appris à former une syllabe à partir de sons. Il doit maintenant reconnaître ces syllabes dans les mots pour pouvoir lire le mot correctement.

Comme ce processus est très difficile au début, nous accompagnons les enfants avec une coloration du texte adaptée à la langue , ce qui leur facilite la lecture. Cela peut être marqué par les couleurs bleu/rouge ou noir/gris (langue allemande) ou en colorant les sons qui sont écrits différemment mais lus de la même manière (langue française).

Nous laissons toujours l'enfant tester la lecture afin qu'il puisse voir quel coloration l'aidera le mieux. On fait la même chose avec une police de caractère adaptée. Nous demandons à l'enfant de lire plusieurs formats de police de caractères pour déterminer celui qui lui convient le mieux.
Vous les trouverez dans le livret d'accompagnement NUMULIS .


2. Apprendre à lire par la méthode directe .
Avec cette méthode, le mot n'est pas décodé, mais le mot est mémorisé visuellement. Chaque lettre n'est pas lue individuellement, mais le mot entier est reconnu et mémorisé par la reconnaissance du mot image.


Pour cela nous utilisons lesla lecture flah des mots clés NUMULIS. Ce sont les 100 mots les plus utilisés dans toutes les langues. Une fois ces mots mémorisés, l’enfant peut les rappeler de mémoire et les « scanner » lors de la première lecture d'un texte. Cette méthode fonctionne aussi bien en langue française qu'en allemande.

Si l'enfant rencontre encore des difficultés à lire les mots, la lecture flash n'a pas encore de sens. Dans ce cas, il est utile de commencer par travailler ensemble sur les cartes de mots en

  • marquant les syllabes par des arcs syllabiques adaptés à la langue.
  • marquant les voyelles en jaune et en expliquant à l'enfant qu'il doit toujours y avoir une "lettre royale" (une voyelle) dans une syllabe.
  • marquant de couleur les lettres qui posent encore des difficultés à l'enfant.

Autres idées à l'appui :

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.

Envoyez-nous vos questions ou commentaires.