Leicht lesen mit der NUMULIS Lese-und Lernbox

Lire facilement avec la boîte de lecture et d‘apprentissage NUMULIS

Avec des cartes de vocabulaire adaptées à chaque livre de lecture NUMULIS

Explications didactiques

La boîte de lecture et d‘apprentissage Numulis peut être utilisé de nombreuses manières différentes :

  • Développement du vocabulaire : les enfants ayant des difficultés de compréhension de la langue peuvent ainsi acquérir la signification de certains mots.
  • Soutien du processus de lecture : les enfants ayant des difficultés de lecture peuvent s‘entraîner à lire les mots à l‘avance.


Pour chaque livre de lecture NUMULIS, ton enfant | ton élève recevra des cartes de mots à lire pour la boîte de lecture et d‘apprentissage. Ainsi, chaque enfant peut apprendre à lire et à comprendre les mots à l‘avance, pour mieux comprendre le texte du livre de lecture.

Pour apprendre à lire avec la boîte de lecture et d‘apprentissage, nous utilisons la méthode de lecture indirecte. L‘enfant apprend à lire des mots en juxtaposant des lettres pour former des syllabes et des syllabes pour former des mots.

Il est important que l’enfant ait déjà appris comment est composée une syllabe. Il devrait maintenant être capable de lire ces syllabes sous forme de mots.

Comme ce processus est très difficile au début, nous accompagnons les enfants avec une coloration des textes adaptée à la langue, ce qui leur facilite la lecture.

La boîte de lecture et d'apprentissage NUMULIS est très adaptée pour travailler avec le même matériel à l'école et à la maison, car sa taille et sa forme la rendent très facile à transporter. Les mots introduits à l’école peuvent facilement être pratiqués de manière autonome à la maison.

Travailler avec la boîte d'apprentissage :

L'enfant reçoit des cartes de mots et d'images correspondant au livre de lecture.

Le nombre de cartes-mots pouvant être travaillées par semaine dépend du niveau de compétence en lecture de l'enfant :

  • L'enfant lit un mot lentement : 5 cartes de mots par semaine suffisent.
  • L'enfant lit lentement quelques mots : Nous recommandons 7 à 10 cartes-mots par semaine.
  • L'enfant lit déjà des phrases complètes , mais toujours de manière incertaine et avec des erreurs : dans ce cas, on peut travailler entre 10 et 15 cartes-mots par semaine.


Travail préparatoire - avant que l'enfant puisse s‘entrainer sur les mots :

Chaque carte-mots, respectivement chaque mot, doit d‘abord être élaboré en présence d‘un adulte. Chaque carte est „lue“ avec l‘enfant :

  • Le mot est divisé en syllabes.
  •  Des arcs de syllabes sont dessinés.
  • On marque ce qui est difficile dans le mot.

De cette manière, l‘enfant acquiert la capacité de diviser un mot en syllabes de manière autonome, une capacité qu‘il devra utiliser plus tard pour lire un texte.
Lorsque les cartes-mots sont prêtes, elles sont placées dans la boîte de lecture et d‘apprentissage, dans la case marquée d‘un 1.
Chaque jour de la semaine suivante, l‘enfant peut ensuite s‘entraîner à lire ses mots lui-même ou avec l‘aide d‘un adulte à l‘école ou à la maison.

Déroulement de l‘entraînement autonome au développement du
vocabulaire :

Le premier jour de la semaine :
Les cartes-mots ont été placées dans la boîte d‘apprentissage, l‘image vers le haut.
L‘enfant prend une carte-mot dans la case 1, regarde l‘image et prononce à haute voix le mot correspondant.
La carte est retournée et l‘enfant vérifie lui-même s‘il a prononcé le bon mot.
Si l‘image est correctement reconnue et que le mot est bien lu, la carte est placée dans la
case 2.
Les cartes-mots dont l‘enfant ne connaît pas encore la signification restent dans la première case. La prochaine fois, elles seront exercées en premier, jusqu‘à ce qu‘elles puissent être déplacées dans la deuxième case.
Il est possible de faire écrire les mots à l‘enfant pour le préparer à l‘apprentissage de l‘écriture.

Le jour suivant:
Les mots de la 2e case sont exercés en premier. Les cartes-mots correctement reconnues passent ensuite dans la 3e case. Ensuite, les mots de la première case sont répétés. S‘ils ont été prononcés correctement, ils vont également dans la 2e case. Sinon, ils restent dans la première case.

Chaque jour suivant :
L‘enfant commence son entraînement avec les cartes-mots de la 3e case. Ensuite, il prend celles de la 2e case et pour finir, celles de la 1re case. Le principe est toujours le même : Si le mot a été prononcé correctement, la carte avance d‘une case. S‘il y a encore une erreur de reconnaissance, de lecture ou éventuellement d‘écriture, la carte-mot reste dans la case où elle se trouvait.
Si les mots sont dans la 4e case, l‘enfant connaît bien la signification des mots et a pu mémoriser l‘image du mot. Les cartes-mots apprises peuvent être déposées au milieu de la boîte et de nouvelles cartes peuvent être placées dans la boîte d‘apprentissage.
Lorsque toutes les cartes-mots correspondant au livre de lecture ont été acquises de cette manière, plus rien ne s‘oppose à la lecture autonome du livre de lecture NUMULIS.

 

Déroulement de l‘entraînement à la lecture autonome :

Condition préalable: l‘enfant connaît la signification de tous les mots qui se trouvent dans
la boîte de lecture. Si ce n‘est pas le cas, il faut d‘abord travailler l‘entraînement du vocabulaire.
Les cartes-mots ont été placées dans la boîte d‘apprentissage avec le texte vers le haut.


Le premier jour:
L‘enfant prend une carte-mot dans l‘encadré 1 et lit le mot.
La carte est retournée et l‘enfant vérifie lui-même à l‘aide de l‘image s‘il a bien lu le mot. Si l‘image a été lue correctement, la carte est placée dans la case 2.
Les cartes-mots que l‘enfant n‘a pas du tout lues ou qu‘il a lues de manière hésitante restent dans la première case. La prochaine fois, elles seront exercées en premier, jusqu‘à ce qu‘elles puissent être déplacées dans la deuxième case.
Ici aussi, il est intéressant de faire écrire les mots à l‘enfant pour le préparer au processus d‘apprentissage de l‘écriture.


Le jour suivant:
Les mots de la 2e case sont lus en premier. Les cartes-mots correctement lues vont ensuite dans la 3e case. Ensuite, les mots de la première case sont répétés. S‘ils ont été lus correctement, ils vont dans la 2e case. Sinon, ils restent dans la première case.

Chaque jour suivant :
L‘enfant commence son entraînement avec les cartes-mots de la 3e case. Ensuite, il prend celles de la 2e case et pour finir, celles de la 1re case. Le principe est toujours le même : Si le mot a été lu correctement, la carte avance d‘une case. S‘il y a encore une erreur de lecture ou éventuellement d‘écriture, la carte-mot reste dans la case où elle se trouvait.
Si les mots sont dans la 4e case, l‘enfant peut lire les mots plus facilement et il a pu mémoriser l‘image du mot. Les cartes-mots apprises peuvent être déposées au milieu de la boîte et de nouvelles cartes peuvent être placées dans la boîte d‘apprentissage.
Lorsque toutes les cartes-mots correspondant au livre de lecture ont été acquises de cette manière, plus rien ne s‘oppose à la lecture autonome du livre de lecture NUMULIS.

 

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.

Envoyez-nous vos questions ou commentaires.